Ateliers studio

Les ateliers Studio sont réalisés dans notre local au 99 avenue de Muret. Ils sont proposés tout au long de notre calendrier sous forme d’initiation à différentes techniques photographiques. L’objectif est de permettre aux participants de pouvoir appréhender les prises de vue en studio mais également de découvrir comment la lumière studio est au service de la photo.

Pour travailler des éléments précis, des thématiques sont proposées sur l’ensemble des ateliers d’initiation studio. Lors de chaque atelier le nombre de participants varie entre 6 et 8 afin que chacun puisse profiter au maximum durant 1h30 d’apprentissage.

Voici la liste (non limitative) des ateliers initiation proposés au studio :

Portrait studio avec flash

L’objectif est d’initier les adhérents à la photographie de Portrait avec flashs studio en mettant en pratique 4 schémas d’éclairage spécialement adaptés pour la prise de vue de portraits.

Les schémas d’éclairage qui seront mis en avant seront : butterfly, loop, rembrandt, split.

Ces quatre plans d’éclairage sont donc des méthodes établies pour éclairer un visage qu’il est très utile de connaître.

Photographe : Nico Toulouse

 

Photographe : Pierre Petitbois

Make-up artistique

L’objectif de cette activité est d’arriver à mettre en valeur un maquillage sur un visage.

Le travail nécessite la collaboration d’une Make-Up Artist qui va participer à la réalisation de la photographie en proposant un maquillage artistique sur le visage d’un homme ou d’une femme.

Les schémas d’éclairage studio sont alors mis en œuvre pour tirer le maximum de la lumière et mettre en valeur le travail  de la MUA.

Clair-Obscur

Le clair-obscur en photographie permet de produire sur le plan de l’image du relief par des effets d’ombre et de lumière sur les volumes perceptibles dans l’espace réel.

Il consiste en général, à réaliser des dégradés de couleur sombre sur un support plus ou moins clair mais parfois, à l’inverse, par des dégradés clairs sur un support sombre.

On le retrouve généralement dans les photos noir et blanc, pour donner de l’élégance aux courbes des corps par exemple.

 

Photographe : Dan Buster’s

Photographe : Pierre Petitbois

Low Key

L’éclairage Low-Key est un style d’éclairage pour la photographie, le cinéma ou la télévision. C’est un élément nécessaire pour créer un effet de clair-obscur.

L’éclairage Low-Key utilise souvent une seule source de lumière, éventuellement conplétée par une lumière de remplissage ou un simple réflecteur.

Une lumière Low-Key accentue les contours du sujet en projetant des zones à l’ombre tandis qu’une lumière de remplissage ou un réflecteur illumine les zones d’ombre pour contrôler le contraste.

High Key

L’éclairage High-Key est un style d’éclairage pour le cinéma, la télévision ou la photographie qui vise à réduire le rapport d’éclairage présent dans la scène.

L’éclairage High-Key est généralement assez homogène et exempt d’ombres foncées.

La terminologie vient de l’équilibre plus élevé dans le rapport entre la lumière principale et la lumière de remplissage dans une configuration d’éclairage traditionnelle à trois points.

Photographe : Guillaume Larignon

 

Photographe : Dan Buster’s

Style Harcourt

Technique héritée du cinéma, le style Harcourt est basé sur un éclairage fresnel en lumière continue composé de multiples sources. On utilise en photographie des éclairages tungstènes ou HMI sur des projecteurs similaires à ceux utilisés en cinéma. Il est très important de composer avec de multiples spots afin de créer des lumières de caractère.

Le style Harcourt est basé sur la physiologie du sujet : On s’intéresse à ce qu’il représente en tant qu’individu objet. Comme tout portrait doit marquer une intention, il faut donc trouver l’angle, le regard qui va être le plus flatteur.

Packshot objet

Le packshot est une photographie de haute qualité d’un produit sur un fond le plus souvent uni servant à présenter le produit sur catalogue, sur un site web ou encore dans une démarche de contrôle qualité au sein d’une entreprise.

Un packshot se distingue d’une simple photographie par tous les détails de post-production.

 

Photographe : Pat Rich

 

Photographe : Alexandre Callec

Packshot culinaire

Le packshot culinaire reprend toutes les techniques utilisées dans le packshot objet. Le produit est dans ce cas un peu particulier car il s’agit de culinaire qu’il faut mettre en avant.

On peut utiliser tout type d’éléments qui se mangent, mais également penser dans la construction photographique à tout l’environnement qui compose le produit culinaire photographié.

Lingerie

En référence à la célèbre marque de sous-vêtement, la photo de lingerie emprunte son style à d’autres types de photo : on pourra y retrouver du High Key ou Low-Key, mais il est également considéré que c’est une forme de Packshot, l’objet mis en avant étant le produit de lingerie.

Dans la gestion technique des éclairages, on retrouvera donc les mêmes principes de lumière que dans ces ateliers.

 

Photographe : Pierre Petitbois

 

Pour prolonger les initiations, certains ateliers peuvent être complétés par des ateliers avancés afin de parfaire certaines techniques photographiques. Ces ateliers avancés sont proposés à des photographes d’un niveau intermédiaire ou confirmé. Pour aller plus loin sur certaines thématiques (comme les gélatines ou les ombres chinoises)  les photographes disposent de 3 heures pour apprendre et améliorer leur techniques photographiques. La mise en pratique est alors différente dans l’accompagnement des photographes participants car leur autonomie à la prise de vue permet de faire l’impasse sur toute la partie technique déjà vue lors des initiations et ainsi se consacrer plus précisément sur les thèmes à travailler d’un point de vue éclairage ou gestion des modèles.