Les bases

L’acquisition des bases photographiques est nécessaire comme dans toute acquisition de connaissances. Ces cours sont réalisés dès le début de la saison photographique afin que les nouveaux adhérents puissent disposer des informations nécessaires à l’utilisation de leur appareil photo dans les meilleures conditions pour les différents ateliers de l’année et se familiariser avec le jargon photographique qui sera utilisé par les animateurs (exposition, ouverture, mode manuel …).

Plutôt adaptées aux débutants, ces approches théoriques ont pour objectif d’initier aux fonctions de base ainsi qu’aux règles de composition d’image.

Les techniques de bases de la photographie

Les techniques de bases photographiques sont les éléments essentiels pour comprendre le fonctionnement de son appareil photo. En effet, il faut comprendre comment fonctionne l’appareil mais aussi comment faire varier les différents réglages afin de prendre en compte tous les paramètres nécessaires à une exposition correcte de la photo : le fameux triangle d’exposition.

Dans ce cours sur les techniques de base sont abordées les étapes nécessaires à la prise en main de son appareil photo.

Démarrer de l’appareil lui-même, la boite à lumière qui sert à réaliser des images pour entrer ensuite dans le vif du sujet. Tous les points techniques seront abordés dans la perspective  d’utiliser votre boitier en mode “Manuel”. La diversification des appareils numériques amènera à faire la distinction entre les boitiers dits APS-C et les boitiers Plein Format (ou full frame).

Cette connaissance du matériel, bien que nécessaire, n’est que le point de départ de la réalisation de la photo souhaitée.

Il faudra comprendre les règles relatives à la vitesse et son impact sur la prise de vue, mais aussi la sensibilité (ISO) qui peut influencer la qualité de rendu de la photo selon le matériel dont on dispose et également l’ouverture pour déterminer la zone de netteté. Tous ces éléments composent le triangle d’exposition : comment la variation de la lumière peut influencer les ISO par exemple ou alors comment réguler vitesse et ouverture.

Enfin, une fois la prise de vue réalisée, on pourra contrôler l’exposition de la photo grâce à l’histogramme se situant sur l’écran de votre boitier afin de vérifier (non pas à l’œil, la lumière pouvant être trompeuse)  grâce à un graphique pour voir si la photo est correctement exposée. Il est aussi nécessaire de régler la balance des blancs selon les conditions de prises de vue : soleil ou nuageux, en extérieur ou en studio, surtout si vous shootez en JPEG.

Pendant 2 heures,  les participants sont plongés dans les principes de bases du fonctionnement de leur matériel et des composantes nécessaires à la prise de vue.

La composition et la lecture d’image

La composition et la lecture de l’image viennent en complément du cours sur les techniques de bases. En effet, lorsque l’on a compris comment réaliser une photo techniquement bien exposée, il faut se soucier de ce qui apparait dans la photo : c’est ce que l’on appelle la composition de l’image.

Cette composition qui même si elle peut paraître naturelle, obéit à des règles qu’il faut connaître et maîtriser avant de pouvoir éventuellement les transgresser par la suite.

Pour mieux comprendre la lecture et la composition d’une image, un parallèle entre la peinture et la photographie pourra être fait. Ces deux domaines artistiques s’appuient sur beaucoup de ces règles. La peinture a également servi de base de composition qui est toujours utilisée par de nombreux photographes : le nombre d’or, la règle des tiers, les lignes de force, les points forts sont autant d’éléments à prendre en compte lors de la composition de la photo.

Ces points théoriques seront donc expliqués et illustrés afin que chaque participant puisse acquérir ou approfondir les règles de composition et de lecture d’image. Ainsi, une partie pratique réalisée à base de photos d’exemples permettra de comprendre sur des cas concrets pourquoi notre œil est attiré directement par un point précis de la photo. On peut alors se poser les questions suivantes : quel est le point fort de la photo ? est ce que la photo est facile à lire ? est ce que j’arrive à comprendre la photo du premier coup d’oeil ? Autant de questions que chacun se pose dès qu’il voit une image sur internet ou dans un magazine.

Pendant 2 heures, les adhérents sont plongés dans la règle des tiers, le nombre d’or et autres principes.