Pourquoi ma collection ?

Je suis adhérent à PI dans ma onzième année mais je reste discret car je privilégie ma passion des matériel anciens à la prise de vue moderne.

Au travers de ma collection personnelle, je propose une rubrique que j’alimenterai régulièrement sur le site de Poussière d’image si vous le souhaitez. Une rubrique sur les anciens matériels en matière de photographie et de cinéma argentique.

Une question m’a été posée : Pourquoi ma collection est elle si hétéroclite, si diverse et pourquoi la photo et le cinéma ?

Cela vient sans doute du fait que les pièces qui la composent m’ont sans doute choisi bien plus que je ne les ai cherchées moi-même. C’est le fruit souvent du hasard, d’une rencontre, d’un échange ou même d’un don. Toutes ont en commun le fait que je leur trouve un certain charme et bien plus encore quand elles m’ont donné du fil à retordre dans leur réparation ou leur restauration. Certaines resteront dans leur jus car leur état fait partie de leur histoire.

Je ne prétends pas être un expert. Au départ juste un  passionné de photo devenu plus tard « Iconomécanophile » passionné par la mécanique des appareils photo argentiques et par l’ingéniosité des fabricants. J’ai peu à peu étendu ma passion de l’image argentique papier à l’image projetée puis j’ai dérivé vers le cinéma argentique au fil des rencontres et de généreux dons qui m’ont été fait.

Le monde numérique ayant rendu aux yeux de certains les appareils photo, les caméras et les projecteurs argentiques obsolètes, ceux ci ont pris à mes yeux une valeur sentimentale doté d’une valeur historique.

Certains diront que ça tourne à la folie … Mais la limite entre la passion et la folie la connaissez vous ?

Maintenant ce sera à vous lecteurs et animateurs de ce merveilleux site de dire si votre souhait est que je continue dans cette voie pour vous faire connaitre ces merveilles de mécanique du plus simple au plus compliqué, du plus beau au plus laid, du plus connu au plus étrange voire au plus rare.

Daniel DELORD